Bilan préimplantaire

 

Pour une réhabilitation présentant les meilleures chances de réussite et de durabilité, il est primordial de réaliser systématiquement un bilan complet.

Chaque patient est un cas particulier. Cette consultation fondamentale est la clef de voûte de l’ensemble du traitement, car elle va permettre d’établir un diagnostic précis et d’élaborer le plan de traitement, la planification ainsi que le devis exact de l’intervention.

Pour cela , nous allons prendre en considération les paramètres tels que:

· L’état de santé général et les antécédents médicaux.

· L’état bucco-dentaire.

· Le volume et la qualité de l’os.

· L’esthétique.

· L’occlusion.

 

Les réhabilitations partielles

 

Nombreuses sont les situations d’édentement partiel. Ici, il convient de reconstruire 1,2,…5 dents. Dans la plupart des cas, à partir d’une radio panoramique et d’un scanner, il est possible d’établir un diagnostic précis et un devis correspondant aux possibilités de réhabilitation.

Les protocoles utilisés, selon les cas, permettent un plan de traitement en 2 ou 3 étapes, en fonction des paramètres spécifiques tels que volume, qualité de l’os,...etc. 

                                              

                                                

Les réhabilitations complexes

 

Notre pratique quotidienne est centrée sur les réhabilitations complexes implanto-portées. Tous les jours, nous traitons des patients qui se présentent édentés ou avec des dents dans un état terminal. Dans le même temps opératoire, nous sommes en mesure de poser les implants et de mettre en place les dents provisoires fixes. Si les conditions sont réunies, le patient retrouve son sourire et sa fonction en 48 heures, et ce en alliant confort et esthétique.

 

Techniques de chirurgie avancée

 

Lorsque le patient ne présente pas le volume osseux nécessaire à la mise en place d’implants dans les conditions idéales, il faudra dans un premier temps reconstruire l’os perdu ou utiliser des techniques de substitution.

1/ Dans les cas de résorptions osseuses ou de défauts anatomiques, les techniques de chirurgies osseuses reconstructives sont nombreuses. Au sein de notre cabinet, nous pratiquons toutes les techniques de régénération ou de greffes (élévation de sinus ou sinuslift, greffe d’apposition …). Mais dans la plupart des cas, nous utilisons des techniques de substitution telles que la mise en place d’implants ptérygoidiens ou d’implants plaques spécialement conçus pour les atrophies sévères. C’est l’ Implantologie basale .

 

2/ Dans les cas d’atrophies ou de malformations les plus sévères, il faudra alors pratiquer des chirurgies orthognatiques pour rééquilibrer les maxillaires ou des chirurgies reconstructives (greffes) avec des prélèvements à distance (hors de la sphère orale). Pour ces dernières, le cabinet bénéficie de la collaboration de chirurgiens maxillo-faciaux de renommées internationales .

Vous êtes ici